Le ravissement d'Adèle
de Rémi de Vos
 

Adaptation & mise en scène : Micha Herzog

 2013

tout public 

Dans un petit village, Adèle a disparu. Fugue ou rapt ? Un avis de recherche est déposé…Du boucher au retraité, du pilier de bistrot au jardinier, chacun y va de son soupçon. 

Ça s'envenime - Tandis que l'enquête piétine, la comédie villageoise tourne à la zizanie.

Dans  le Ravissement d’Adèle, Rémi De Vos propose un échantillonnage de population dans une petite société organisée et fermée (un village français) à tous les âges de la vie, de l’enfance à la retraite. Le moment choisi est un moment de crise où chacun est poussé à se révéler et faire des choix, dans sa vie privée comme au sein de la collectivité. Personne n’est épargné. L’auteur dévoile crûment les travers de notre société et rend compte du temps présent de façon aiguë.

 

La structure même de la pièce (39 courtes scènes) dicte sa rythmique. Les situations se succèdent et s’accélèrent. On passe très rapidement d’un dialogue à l’autre et d’un lieu à l’autre. La pièce est construite sur un procédé de compte à rebours entre la disparition et la réapparition d’Adèle. Cet emballement des actions et cette urgence toujours croissante provoquent une tension intéressante. L’enchaînement des scènes et des dialogues en respectant cet  accelerando représente un vrai défi pour la mise en scène et la troupe. 

 

Avec :                                                                                                                                                                   François de la Bigne                      Sophie Desproges Gotteron               Jean-Pierre Morin

Anne Borrelly                                    Malo Barbier                                         Franck Le Pertel

Roberte Harkas                                Didier Retailleau                                   Capucine de La Taille

Jean-François Carette                      Christophe Philippe                             Bénédicte Héliot

Joëlle Sonderregger                     Manoucher Mahammad Ali           Laure-Line Soury

Mathieu Couzinié Maguelon

 

 

                     

En coulisses :

Adaptation & mise en scène      Micha Herzog

Décors & costumes                      François de la Bigne

Régie                                           Catherine Richaud

Affiche                                         Malo Barbier

Coordination générale             Anne Borrelly

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Né à Dunkerque, Rémi De Vos monte à Paris son bac en poche et suit des cours de théâtre, tout en vivant de petits boulots.

Malgré ces périodes fastes, il lui arrivait de ne rien faire du tout. Il s’est mis alors à écrire.

Ses pièces sont éditées chez Actes Sud-Papiers : Pleine lune suivi de Jusqu’à ce que la mort nous sépare (2004), Laisse moi te dire une chose (2005), Alpenstock suivi de Occident (2006), Ma petite jeune fille (2007), Débrayage suivi deBeyrouth Hotel (2008), Sextett suivi de Conviction intime (2009) Le Ravissement d’Adèle (2010), Madame suivi de Projection privée et de L’Intérimaire (2011), Cassé (2012), Trois ruptures (février 2014).

En 1995 il reçoit une bourse de la Fondation Beaumarchais pour sa première pièce Débrayage, qu’il monte avec l’aide d’Eric Vigner en 1996. En 1998, il est Lauréat du programme « En-Quête d’auteurs - AFAA/Beaumarchais ». En 2006, il reçoit le Prix de la Fondation Diane et Lucien Barrière pour le théâtre « De l’écrit, à l’écran et à la mise en scène », pour sa pièce Jusqu’à ce que la mort nous sépare créée par Éric Vigner et présentée au Théâtre du Rond-Point en 2007. Pour l’écriture duRavissement d’Adèle, il a obtenu l’aide à la création de textes dramatiques du Centre National du Théâtre. La pièce a été créée au Théâtre du Peuple à Bussang en août 2008 dans une mise en scène de Pierre Guillois.

Rémi De Vos est auteur associé aux Scènes du Jura (Scène nationale) pour la saison 2013/14. Il deviendra auteur associé au Théâtre du Nord, CDN à Lille, à partir de septembre 2014.